• Publicité
Index du forum Ressources Entrepreneur Ce qu'il faut lire ailleurs Les Articles de Maxime Design sur Internet: pas d'accord

Design sur Internet: pas d'accord

Articles, billets et recommandations du premier fondateur de ce forum

Boris Avatar de l’utilisateur
Junior

Messages: 9
Monsieur Grandchamp,

Votre article à propos du design sur internet me laisse coi. Votre vision du graphisme me semble quelque peu simpliste ou bien tout simplement trop généraliste et caricaturale pour être tout à fait exacte. J'ai 21 ans, je suis graphiste indépendant, je conçois et réalise des sites webs et je n'ai pas le sentiment de profiter de l'ignorance de mes clients en matière de graphisme pour les "aveugler" et leur vendre du n'importe quoi à n'importe quel prix. Le ton que vous employez dans votre article est certainement très amusant pour le consommateur, qui a le sentiment d'avoir une information impartiale sur les intentions des acteurs de la nouvelle économie, en ce qui me concerne je le trouve offensant voire presque méprisant à l'égard des personnes qui exercent leur profession en toute bonne foi et en toute honnêteté et qui ne font pas nécéssairement de la merde en dépit de la faible reconnaissance qui leur est temoignée.

Parler des graphistes ou même des informaticiens comme vous le faites ne doit pas vous faire oublier que se sont bien souvent des gens qui travaillent pour vivre et que ce n'est pas forcément leur rendre service que de faire de quelques cas typiques d'abuseurs de confiances ou d'incompétents une généralité. Je pense avoir l'oeil suffisement aiguisé et des qualités de communication assez pointues pour concevoir et réaliser un site dont le contenu est en parfaite adéquation avec la forme et qui "se soucie des utilisateurs". Les grosses web agencies et les vieux de la vieille en matière d'informatique ou d'internet ne détiennent pas le monopole du travail bien fait.

Espérant une réponse de votre part, cordialement.
Boris Amiot, graphiste

Pas encore membre ? Cliquez ici maintenant pour rejoindre la communauté de Forum Marketing. Venez vous enrichir et partager avec les autres !
Ce message disparaitra une fois que vous serez inscrit
maxime Avatar de l’utilisateur
Pilier

Messages: 12330

Bonjour,

Merci pour votre message.

Je pense que vous avez pris le terme webdesign en tant que "graphisme pour le web". Dans mon article, son sens etait "creation du site web".

Le but de cet article n'est pas de donner des exemples de designs reussis ou non mais d'explique que toute entreprise ou individu se lancant sur le web va passer par plusieurs etapes au niveau de la conception du site

Je ne prétends pas que les graphistes ne se soucient pas des demandes du client mais que parfois ceux-ci oublient les impératifs du média Internet. Pour vous en assurez visitez http://www.graphinews.com dont les lecteurs ont été les premiers détracteurs de cet article, mais qui, vous en conviendrez, présentent un site difficilement utilisable pour une personne n'ayant pas le cable ou l'ADSL.

Espérant avoir clarifier ma position.

Cordialement,

Pas encore membre ? Cliquez ici maintenant pour rejoindre la communauté de Forum Marketing. Venez vous enrichir et partager avec les autres !
Ce message disparaitra une fois que vous serez inscrit
Boris Avatar de l’utilisateur
Junior

Messages: 9
Monsieur Grandchamp,

Merci de m'avoir répondu.

J'entendais bien le terme webdesign en tant que "création du site web" et non pas "graphisme pour le web" et c'est d'ailleurs pour cette raison que votre article me semble un peu réducteur. Je suis d'accord avec votre idée de fond mais la façon dont vous l'exposez reste fort peu flatteuse pour tous les gens que vous dépeignez avec d'avantage d'arrogance que de rigueur.

Vous cataloguez les gens, les graphistes ne sont bons que pour les fioritures, les informaticiens ne sont bons qu'à faire du code et c'est le mix de leurs travaux qui donne les résultats les plus probants.
La pluridisciplinarité vous semble totalement impossible et nul ne semble apte à sortir de sa sphère de compétences.Selon vous un bon site internet ne peut être l'oeuvre que de plusieurs personnes ayant travaillé dans une continuité anarchique et arbitraire, dépourvue de logique.

Je pense tout comme vous qu'il existe un bon nombre de personnes oeuvrant pour internet qui se disent complets et qui négligent néanmoins certains aspects incontournables du net. Je suis également d'avis que chaque site internet est unique et vise des publics différents, répond à des besoins différents. Le véritable travail du professionnel, quelle que soit la nature du métier par lequel il aborde internet, est alors de définir ce besoin et de le satisfaire en laissant de côtés ses a prioris et ses préférences pour telle ou telle forme de site. Il ne devra pas mettre en avant des graphismes magnifiques relèguant le contenu au second plan dans un site répondant à des impératifs d'information et réciproquement, devra savoir habiller intelligemment le contenu d'un site dont la priorité est le visuel (il y en a).

L'exemple ( http://www.graphinews.com ) que vous m'avez cité dans votre réponse n'en est pas véritablement un car si les lecteurs de ce site se font les détracteurs de votre article, c'est que ce site leur convient et donc qu'il a su répondre à leurs attentes. Vous ne pouvez pas vous faire juge à leur place d'un site qui ne vous est pas directement destiné. Vous ne pouvez pas vous faire le seul juge de tout ce qui se fait sur internet ou de tout ce qui ne s'y fait pas. Certains vont préférer arriver sur un site sobre mais riche et rapide, d'autres en revanche vont préférer attendre que le site se charge lentement mais qu'il leur offre l'interface la plus originale et la plus conviviale qui soit.

Le travail du professionnel n'est pas de satisfaire tous les internautes sans exception mais de cibler la clientèle et les lecteurs potentiels du site en fonction de l'entreprise ou de l'organisme pour lequel il travaille, ce qui implique ipso facto le grognement de mécontents parce qu'on ne peut pas plaire à tout le monde, quoi qu'il arrive.
Il est extrêmement aisé de prendre 200 sites au hasard et de donner un avis dessus, toujours le même, de rester fidèle à ses idées et de tenir ses positions mais il est absolument impossible de raisonner de la sorte lorsque l'on s'implique personnellement dans la mise en oeuvre d'un site web.
Chaque entreprise est unique, avec des clients uniques et des messages à faire passer qui ne dépendent que d'elle. Chaque site web est un prototype et son aboutissement ne dépend que de la capacité d'écoute de son créateur, de sa faculté d'adaptation et de son expérience en matière d'internet. C'est exactement l'idée que vous développez dans votre article en n'omettant pas cependant de spécifier que le créateur n'est pas une seule et unique personne, qu'il n'est pas un vrai créateur et qu'il se contente de faire ce qu'il sait faire et de le faire à tout prix pourvu que son idée soit la meilleure.
Le vrai professionnel doit savoir faire preuve de rigueur et de discernement dans ses réalisations qui sont toutes originales et dont aucune ne ressemblera aux autres parce qu'aucune entreprise, aucun projet ne ressemble à aucun autre et parce que les internautes ont tous des avis très partagés sur ce qui est bien et ce qui ne l'est pas. Mais quoi que vous puissiez dire ou pensez, il existe de tels professionnels, il existe des gens compétents et je regrette simplement que vous ayez omis de rappeler cette réalité au bénéfice de généralités évidentes agrémentées d'un humour superflu et inefficace.

Je pense que votre article n'est pas le compte-rendu objectif d'un journaliste impartial mais qu'il est plutôt la simple expression de votre opinion personnelle et qu'à ce titre il ne présente guère plus d'intérêt que celle de n'importe quel autre internaute discourant aussi maladroitement et aussi vainement que le sujet le lui permet des sites web en général. Votre position ne vous impose-t-elle pas moins ce devoir de dénonciation gratuite et inutile qu'un devoir d'information dans le sens le plus strict du terme?

Cordialement,
Boris Amiot, graphiste

Pas encore membre ? Cliquez ici maintenant pour rejoindre la communauté de Forum Marketing. Venez vous enrichir et partager avec les autres !
Ce message disparaitra une fois que vous serez inscrit
maxime Avatar de l’utilisateur
Pilier

Messages: 12330

Bonjour,

Je me permets de faire les reponses entre vos paragraphes.

Monsieur Grandchamp,

Merci de m'avoir répondu.


C'est la moindre des choses.

J'entendais bien le terme webdesign en tant que "création du site web" et non pas "graphisme pour le web" et c'est d'ailleurs pour cette raison que votre article me semble un peu réducteur. Je suis d'accord avec votre idée de fond mais la façon dont vous l'exposez reste fort peu flatteuse pour tous les gens que vous dépeignez avec d'avantage d'arrogance que de rigueur.


Je ne dirais pas arrogance mais plutot second degre.

Vous cataloguez les gens, les graphistes ne sont bons que pour les fioritures, les informaticiens ne sont bons qu'à faire du code et c'est le mix de
leurs travaux qui donne les résultats les plus probants.
La pluridisciplinarité vous semble totalement impossible et nul ne semble apte à sortir de sa sphère de compétences.Selon vous un bon site internet ne peut être l'oeuvre que de plusieurs personnes ayant travaillé dans une continuité anarchique et arbitraire, dépourvue de logique.


Il faut recadrer l'article dans son contexte. Il a ete publie pour la premiere fois sur le site de Sam Mag dont la cible est les dirigeants d'entreprises de taille moyenne et les grands comptes. Vous conviendrez avec moi qu'une personne seule, aussi douee soit-elle, ne peut pas realiser un site comme celui de Amazon ou meme ceux de Acorus (societe de 15 personnes derriere Sam Mag et d'autres sites). Passe un certain niveau la specialisation (graphiste, programmeur, ...) est aussi plus ou moins obligatoire.

Une autre partie du lectorat de Sam Mag sont les PME. Combien de PME connaissez-vous qui veulent se mettre sur Internet, ne veulent pas investir plus de quelques milliers de francs et font appel a une connaissance ou un stagiaire de passage ? C'est principalement ces lecteurs que visait mon article.

Je pense tout comme vous qu'il existe un bon nombre de personnes oeuvrant pour internet qui se disent complets et qui négligent néanmoins certains aspects incontournables du net. Je suis également d'avis que chaque site internet est unique et vise des publics différents, répond à des besoins différents. Le véritable travail du professionnel, quelle que soit la nature du métier par lequel il aborde internet, est alors de définir ce besoin et de le satisfaire en laissant de côtés ses a prioris et ses préférences pour telle ou telle forme de site. Il ne devra pas mettre en avant des graphismes magnifiques relèguant le contenu au second plan dans un site répondant à des impératifs d'information et réciproquement, devra savoir habiller intelligemment le contenu d'un site dont la priorité est le visuel (il y en a).


De nouveaux, le lectorat de Sam Mag se compose principalement de societes qui cherchent a obtenir une presence sur Internet et a ratisser le plus large possible pour presenter leurs activites au monde. A part les societes qui proposent des services graphiques - et dans ce cas le contenu est le graphisme lui-meme - le site se doit d'etre, comme vous le dites, le bon mix au niveau presentation/look et contenu. Dans tous les cas, le contenu est ce qui rendra le site utile et donc en assurera le succes.

L'exemple ( http://www.graphinews.com ) que vous m'avez cité dans votre réponse n'en est pas véritablement un car si les lecteurs de ce site se font les détracteurs de votre article, c'est que ce site leur convient et donc qu'il a su répondre à leurs attentes. Vous ne pouvez pas vous faire juge à leur place d'un site qui ne vous est pas directement destiné. Vous ne pouvez pas vous faire le seul juge de tout ce qui se fait sur internet ou de tout ce qui ne s'y fait pas. Certains vont préférer arriver sur un site sobre mais riche et rapide, d'autres en revanche vont préférer attendre que le site se charge lentement mais qu'il leur offre l'interface la plus originale et la plus conviviale qui soit.


J'ai pris cet exemple parce que les utilisateurs de ce site m'ont repondu que le temps de chargement des pages n'importe pas, que le nombre d'elements sur chaque page non plus et que "tout le monde sait que le futur est au pixel art". Cela n'est vrai que pour leur site et leur public, pas pour un site qui veut presenter des resistances chauffantes ou des services de traduction.

Je ne juge leur site que dans la mesure ou ces personnes me disent que tous les sites devraient etre faits sur le meme modele.

Le travail du professionnel n'est pas de satisfaire tous les internautes sans exception mais de cibler la clientèle et les lecteurs potentiels du site en fonction de l'entreprise ou de l'organisme pour lequel il travaille, ce qui implique ipso facto le grognement de mécontents parce qu'on ne peut pas plaire à tout le monde, quoi qu'il arrive.


Tout a fait d'accord. Par contre c'est son role aussi d'expliquer ses choix (technologiques ou autres) et de demontrer que ceux-ci repondent plus aux attentes des utilisateurs qu'aux idees des dirigeants. J'ai ete webmaster pour un grand groupe international et la seule chose qui importait aux dirigeants etait la presence des communiques de presse sur la page d'accueil. Tout le reste du site se trouvait donc neglige et les utilisateurs que j'avais au telephone se plaignaient de ne pas avoir de reponse a leurs attentes.

Il est extrêmement aisé de prendre 200 sites au hasard et de donner un avis dessus, toujours le même, de rester fidèle à ses idées et de tenir ses
positions mais il est absolument impossible de raisonner de la sorte lorsque l'on s'implique personnellement dans la mise en oeuvre d'un site web.


100% d'accord. Par contre le role de consultants doit justement etre d'avoir le recul necessaire pour critiquer les sites.

Chaque entreprise est unique, avec des clients uniques et des messages à faire passer qui ne dépendent que d'elle. Chaque site web est un prototype et son aboutissement ne dépend que de la capacité d'écoute de son créateur, de sa faculté d'adaptation et de son expérience en matière d'internet. C'est exactement l'idée que vous développez dans votre article en n'omettant pas cependant de spécifier que le créateur n'est pas une seule et unique personne, qu'il n'est pas un vrai créateur et qu'il se contente de faire ce qu'il sait faire et de le faire à tout prix pourvu que son idée soit la meilleure.
Le vrai professionnel doit savoir faire preuve de rigueur et de discernement dans ses réalisations qui sont toutes originales et dont aucune ne ressemblera aux autres parce qu'aucune entreprise, aucun projet ne ressemble à aucun autre et parce que les internautes ont tous des avis très partagés sur ce qui est bien et ce qui ne l'est pas. Mais quoi que vous puissiez dire ou pensez, il existe de tels professionnels, il existe des gens compétents et je regrette simplement que vous ayez omis de rappeler cette réalité au bénéfice de généralités évidentes agrémentées d'un humour superflu et inefficace.


Je n'ai jamais pretendu qu'il n'existait pas de vrais professionnels. Mon objectif etait plutot de mettre en garde les societes contre la creation de sites sans avoir reflechi plus avant aux intervenants et au but de l'operation. Aussi etonnant que cela puisse paraitre, une webagency m'a envoye un message disant qu'il etait honteux que je decourage ainsi les PME de se mettre sur le Web.

Je pense que votre article n'est pas le compte-rendu objectif d'un journaliste impartial mais qu'il est plutôt la simple expression de votre opinion personnelle et qu'à ce titre il ne présente guère plus d'intérêt que celle de n'importe quel autre internaute discourant aussi maladroitement et aussi vainement que le sujet le lui permet des sites web en général. Votre position ne vous impose-t-elle pas moins ce devoir de dénonciation gratuite et inutile qu'un devoir d'information dans le sens le plus strict du terme?


Je ne me pretends pas plus journaliste (si cela peut encore avoir un sens) que les autres redacteurs de Sam Mag. Comme toute personne qui ecrit, je presente mon point de vue, base sur mes recherches, mes experiences et mes croyances. Je pense que si vous lisez les autres articles que j'ai ecrits pour Sam Mag ou d'autres (une bonne partie se trouvant sur le site http://marketing-internet.com ) vous aurez une meilleure idee de mon opinion du web et d'Internet.

Cordialement,

Pas encore membre ? Cliquez ici maintenant pour rejoindre la communauté de Forum Marketing. Venez vous enrichir et partager avec les autres !
Ce message disparaitra une fois que vous serez inscrit
Boris Avatar de l’utilisateur
Junior

Messages: 9
Bonjour,

Merci Monsieur Grandchamp de vous être donné la peine de poster ces messages personnellement.
Si je puis me permettre une remarque -je trouve, mais cela n'engage que moi bien entendu- que le système de navigation de votre site n'est pas des plus instinctifs qui soient et qu'il pourrait encore être optimisé. Si toutefois vous aviez besoin de conseils, n'hésitez pas à me contacter.

Cordialement,

Boris Amiot

;)
Boris Amiot, graphiste

Pas encore membre ? Cliquez ici maintenant pour rejoindre la communauté de Forum Marketing. Venez vous enrichir et partager avec les autres !
Ce message disparaitra une fois que vous serez inscrit
olivier_revel Avatar de l’utilisateur
Junior

Messages: 2
Bonjour,

Je viens de lire vos reponses, et je souhaite ajouter ma touche.

pour moi la clef et la
"
Le travail du professionnel n'est pas de satisfaire tous les internautes sans exception mais de cibler la clientèle et les lecteurs potentiels du site en fonction de l'entreprise ou de l'organisme pour lequel il travaille
"

CIBLER et le vrai mot clef de ce debat, je n'ai pas la pretention d'etre un bon graphiste (je devrais plutot dire mauvais), ni le pretention de connaitre LA reponse.

C'est pour cela que je pense qu'il faut recadrer ce debat sur la base reel qui est pour moi

" LE SITE DEPEND DE LA CIBLE etdonc le graphisme aussi"

Et j'aimerais avoir votre opinion sur ce sujet, car vous etes certainement plus d'experience que moi a ce sujet.

Personnellement je vous conseille de visiter le site http://universite.online.fr/supports/projet/index.htm

Celui ci vous propose un plan de gestion de projet afin de pouvoir monter votre site web.

Je suis assez d'accord avec son jugement et si vous telecharger le document vous pourrez vous rendre compte que le graphisme n'est pas la priorite.

La cible et la priorite et la construction du site doit etre en reflexion en fonction de cela.

Votre opinion ?
Olivier Revel
olivier@revel.org

Pas encore membre ? Cliquez ici maintenant pour rejoindre la communauté de Forum Marketing. Venez vous enrichir et partager avec les autres !
Ce message disparaitra une fois que vous serez inscrit
Boris Avatar de l’utilisateur
Junior

Messages: 9
Bonjour,

"Le site dépend de la cible et donc le graphisme aussi", oui c'est vrai, c'est une idée que je défends. Le graphisme est une condition nécéssaire mais pas suffisante. Je ne cherche d'ailleurs ni à en faire l'apologie, ni à cautionner sa primauté sur le reste, loin de là. Pourtant je persiste à dire qu'on ne peut, ou du moins qu'on ne peut plus, ne pas en tenir compte ou n'en tenir compte qu'en dernier lieu.

Le graphisme sur internet répond aux attentes d'un public fidélisé par le cinéma, les effets spéciaux, la télévision, les panneaux publicitaires, les magasines... La moindre des feuilles de chou est le fruit d'un effort au niveau de l'aspect. Qui voudrait lire un journal où les textes ne sont pas justifiés et où les gros titres ne se distinguent pas du reste? Qui  irait voir couler au cinéma un Titanic en carton-pâte? Qui regarde Arte? Et dans la même logique, qui irait se "promener" sur un site où il n'y aurait QUE de l'information, présentée noir sur blanc, même très interactive?

Je pense qu'un site web forme un tout et qu'on ne peut le concevoir en séparant graphisme, code et contenu. Le graphisme d'un site doit être en accord avec son contenu et doit le servir, soit en l'illustrant et en explicitant de manière sobre et néanmoins esthétique les messages et les informations qu'il contient, soit plus simplement en le ramenant au premier plan par la discrétion des éléments visuels. Le code quant à lui est le liant qui assure leur cohésion, l'accès à l'information et l'interactivité du site. Si cet ensemble peut être réalisé par des personnes distinctes aux compétences complémentaires, il doit néanmoins être issu d'une réflexion commune des divers intervenants dans une logique d'ensemble qui soit cohérente et qui tienne compte des utilisateurs.

Il est tout à fait juste que ce cours ne parle pas du graphisme. Ce n'est pas son but. Il expose un schéma type de "gestion de projet" pris dans sa plus irréductible globalité. Il aborde le projet de site web de la manière la plus neutre et la plus généraliste qui soit. Il a une vocation objective d'enseignement et ne peut se permettre d'y déroger. Vous aurez très certainement remarqué que s'il ne s'étend pas sur le problème du graphisme il ne s'attarde pas davantage sur celui du développement, de la recherche du contenu ou de n'importe quelle autre étape de la création d'un site, il se contente de les citer et de passer à l'étape suivante de la "gestion du projet". La problématique de ce cours n'est pas "pourquoi ne doit-on négliger aucune étape de la création d'un site web?" mais "pourquoi faut-il bien concevoir un projet de site web?". Dans cette logique, la création à proprement parler n'est plus qu'une étape comme les autres et le graphisme une sous-étape.

Je ne dirais pas que le graphisme n'est pas LA priorité, je dirais plutôt que c'est une des priorités, au même titre que les autres, au moment de la création du site, dès l'instant où les utilisateurs potentiels ont été correctement ciblés et leurs attentes clairement définies.

Ce site me semble très bien fait pour les gens qui souhaitent avoir un aperçu clair(?) et objectif de la gestion d'un projet, les aficionados des casses-têtes académiques et les amateurs de formules toutes faites, mais il reste très théorique. Il ne prononce pas un "jugement" mais se contente de réciter son cours. Il ne suffit pas à lui seul à expliquer toutes les implications de la création d'un site. Et même s'il est important de comprendre le pourquoi du comment, le faire-savoir ne remplacera jamais le savoir-faire, à mon avis plus accessible à (presque) tous à condition de raison et de bon sens.
Boris Amiot, graphiste

Pas encore membre ? Cliquez ici maintenant pour rejoindre la communauté de Forum Marketing. Venez vous enrichir et partager avec les autres !
Ce message disparaitra une fois que vous serez inscrit
maxime Avatar de l’utilisateur
Pilier

Messages: 12330

bonjour,

juste pour faire partager mon expérience de maître d'ouvrage à propos de la qualité extrêmemnt variable des agences de design web du marché.

Après avoir rencontré environ une cinquantaine de ces sociétés, je peux dire que les trois quart au bas mot ont une vision biaisée du rôle du design web et de son rapport à la qualité de l'expérience de l'utilisateur sur un site. La plupart justifient l'emploi d'artifices clinquants et inutilement frime dans leur design par des considérations pseudo-cognitives portant sur "l'image" du site et de son éditeur, ignorant manifestement tout de ce qui fonde l'image d'une société sur internet.

Ces gens s'adressent manifestement plus à des "décideurs qui n'y connaissent rien" et essaient de leur "en mettre plein la vue"...

heureusement, le dernier quart commence à privilégier une approche d'ingénieur dans le design: clarté, lisibilité, accessibilité, intuitivité, pardon des erreurs, présence des marques de confiance, éléments de repérage, centrage sur les buts du visiteur, bref, utilisabilité et qualité de l'expérience utilisateur.

toutefois, sur ce dernier quart, j'estime que la moitié environ (le huitième, donc) n'ont pas encore les compétences nécessaires pour mettre en oeuvre efficacement cette préoccupation. Mais je perçois comme un progrès en la matière.

notamment, beaucoup de ces sociétés n'incluent pas dans leur process de travail normal la présence de tests utilisateurs, ce qui est une erreur assez fondamentale.

Bref le tableau n'est pas brillant. D'ailleurs, visitez des sites de société, et vous constaterez que 75% environ se révèlent nuls:
non centrés sur les besoins du visiteur
lents
peu lisibles / intitulés peu intelligibles
navigation difficile
erreurs de programmation (je ne compte plus les paniers qui se vident quand l'internaute souhaite revenir en arrière depuis le formulaire de paiement pour effectuer un achat de dernière minute...)
utilité discutable....

Le niveau général est donc extrêment bas. Avec l'arrivée prévisible de véritables applications en ligne, espérons que la formation des designers intégrera de plus en plus des fondements d'ergonomie web et de connaissance des limites des utilisateurs...

cordialement,

Vincent Bénard,
http://www.veblog.com/

Pas encore membre ? Cliquez ici maintenant pour rejoindre la communauté de Forum Marketing. Venez vous enrichir et partager avec les autres !
Ce message disparaitra une fois que vous serez inscrit
maxime Avatar de l’utilisateur
Pilier

Messages: 12330

Bonjour,

je viens de découvrir les (longues) discussions concernant le design.

En fait je suis venu voir suite à une discussion sur les premières pages (tunnel ou pas tunnel).

J'ai mon idée, mais voulais vérifier que ce que l'on me disait n'était pas la vérité absolue. J'ai trouvé dans l'article confirmation de ce que je pensais.

Youpie donc.

Comme je suis tout de même libre exaministe, j'ai été voir les réactions..;et ai vu que les avis étaient partagés.

Je suis d'accord evec l'intervention qui insiste sur le fait que le plus important est de cibler. Oui mais...

Je peux cibler sans problème et c'est même le but, lorsque j'envoie un direct mailind. Je peux aussi cibler en choisisssant les supports que j'utilise. C'est évident dans la presse écrite mais aussi la TV (heure, chaîne) et même dans l'affichage (endroit où je place mes annonces).

Mais Internet?
Je ciblerai donc après quelques pages mais ne pourrai le faire dès la première page et de plus le ciblage ne sera pas aussi aisé qu'avec les autres médias...

De plus, le graphisme est-il beaucoup plus qu'une question de goût?

Xavier

Pas encore membre ? Cliquez ici maintenant pour rejoindre la communauté de Forum Marketing. Venez vous enrichir et partager avec les autres !
Ce message disparaitra une fois que vous serez inscrit
Boris Avatar de l’utilisateur
Junior

Messages: 9
Bonjour,

Simplement pour répondre à cette dernière question, le design, sur internet ou dans n'importe quel autre domaine d'ailleurs, est un "art appliqué". "art" parce que ce qui en fait son originalité est laissé à la discrétion d'un créatif, "appliqué" parce qu'il répond à des normes afin de remplir certaines fonctions.

Imaginez par exemple un très beau pot de crème fraiche en forme de soliflore, très long et très étroit, et imaginez une lampe de chevet constituée d'une ampoule seule avec juste un petit socle en bois pour qu'elle tienne debout.
Le premier ne se vendra pas en dépit de son design original parce qu'il n'est pas fonctionnel, la seconde ne se vendra pas parce qu'elle n'est au goût de personne.

Sur internet c'est la même chose. Il existe des sites esthétiques dont la moitié du contenu est perdue parce qu'on n'y accède pas facilement ou pas assez rapidement, et des sites fonctionnels qu'on ne consulte jamais ou à contre-coeur parce qu'ils agressent le regard.

Le graphisme doit instaurer un juste équilibre entre le fonctionnel et l'esthétique, afin qu'un site ne soit pas uniquement consultable par les gens qui ont un haut débit ou par ceux qui se plaisent à lire des caractères vert fluo sur un fond orange pâle, à moins que ça ne soit le public précisement recherché.

Quand cet équilibre là est trouvé, en dehors des conventions, des règles élémentaires d'ergonomie, des phénomènes de mode, des éventuels messages à faire passer, je suis d'accord pour dire que le graphisme n'est rien de plus que l'expression créatrice d'une ou plusieurs personnes et donc une question de goût.
Boris Amiot, graphiste

Pas encore membre ? Cliquez ici maintenant pour rejoindre la communauté de Forum Marketing. Venez vous enrichir et partager avec les autres !
Ce message disparaitra une fois que vous serez inscrit
Suivante

Retourner vers Les Articles de Maxime

  • Publicité